Maison française

N°482, été 1996
Retour